Site de l'Office de Tourisme de Théoule sur Mer
16°C
8°C
Site de l'Office de Tourisme de Théoule sur Mer
Samedi 29 Avril

PARC DE LA POINTE DE L'AIGUILLE
Accueil > RANDONNEES PEDESTRES / VTT > PARC DE LA POINTE DE L'AIGUILLE
Publié le 31/03/2017 14:10:00
                
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article


Parc de la Pointe de l'Aiguille

A l'extrémité occidentale des Alpes-Maritimes, sur la commune de Théoule-sur-Mer, arrêtez-vous sur la Corniche de l'Estérel et prenez le temps de découvrir l'extraordinaire spectacle offert par la rencontre des roches rouges plongeant dans une mer où le bleu et le vert se chargent de nuances selon les saisons.
Présentation
 l'extrémité occidentale des Alpes-Maritimes, sur la commune de Théoule-sur-Mer, arrêtez-vous sur la Corniche de l'Estérel et prenez le temps de découvrir l'extraordinaire spectacle offert par la rencontre des roches rouges plongeant dans une mer où le bleu et le vert se chargent de nuances selon les saisons.

De l'aiguade à la baignade

Dans l'Antiquité, l'anse naturelle de Théoule était un lieu d'aiguade pour les navires y faisant escale pour s'approvisionner en eau douce aux nombreuses sources nées dans l'Estérel.En 69 après J.C., Théoule abrite la flotte de l'empereur romain Othon.Au début du XIXe siècle, l'installation d'un couple de pêcheurs italiens dans la grotte de la plage nord donne naissance à la légende des pêcheurs troglodytes.La pêche traditionnelle subsiste, mais une autre forme d'exploitation de la mer est apparue : l'aquaculture.Aujourd'hui, Théoule-sur-Mer est devenue une station balnéaire appréciée pour la beauté de son site, ses eaux claires et ses criques sauvages.

Un petit coin de paradis au passé géologique tourmenté

En utilisant les sentiers que le Département a aménagés au milieu du maquis, vous arriverez sur l'une des quatre plages nichées dans des criques aux eaux limpides.Vous serez surpris par les formes déchiquetées des roches, par leurs couleurs qui nous ramènent à une histoire géologique tourmentée. L'Estérel, massif ancien composé de roches cristallines, a un passé volcanique, dont témoignent les falaises rouges du parc. Ses rochers flamboyants traduisent les épisodes du volcanisme. Il y a 300 millions d'années, d'épaisses laves vitreuses s'échappent de volcans (strato-volcan de Maurevieille voisin du parc).Coulées et projections de laves créent la roche de la Pointe de l'Aiguille : la pyroméride.En bordure de l'escalier, près des aiguilles, vous pourrez admirer ce "verre volcanique" rose, orangé ou violacé, qui s'est refroidi en plis tourmentés.Au bout de la promenade Pradeyrol, observez la base de la paroi : composée de tufs, mélange de magma et de rochers, elle provient d'une phase explosive.L'érosion a évidé certains blocs de lave et creusé des cavernes. Ailleurs, le magma en s'échappant des failles a formé des rhyolites rouges.Au fil des années, érosion et effondrements, dépôts et plissements ont façonné et déchiqueté le paysage pour lui donner ses formes actuelles.

Une explosion de couleurs

Dans un écrin de roches rouges se développe une végétation caractéristique des zones littorales du massif de l'Estérel et adaptée aux terrains siliceux.Une explosion de couleurs et de senteurs méditerranéennes vous surprend : arbousiers, genêts, lavandes s'épanouissent au milieu des pins maritimes, des chênes verts et des chênes lièges.La diffusion d'embruns enrichit la flore d'espèces remarquables, telles l'anthyllide barbe de Jupiter, espèce rare d'un mètre de haut aux branches argentées et à fleurs jaunes.Dans le sous-bois, au nord, la présence d'une source favorise le développement exceptionnel de plantes inhabituelles sur la côte méditerranéenne : prêles, joncs, aulnes, houx et osmondes royales, fougères hautes de deux mètres.Le long de la côte rocheuse très découpée, dans des eaux limpides, les fonds sous-marins sont très riches. Dans un bel herbier de posidonies, vous pourrez observer le ballet des sars, des dorades et des saupes, et si vous vous aventurez plus en profondeur, vous découvrirez des poissons de roches et des crustacés.

Accès

- Par l’autoroute A8, emprunter la sortie Mandelieu et suivre la RD 6098 jusqu’à Théoule. Continuer par la corniche de l’Estérel sur 2 kilomètres, en direction de Saint-Raphaël.
- Par le train, descendre à la gare de Théoule-sur-Mer. Ensuite,l’accès se fait en empruntant la promenade du Pradeyrol qui longe les plages depuis le centre de Théoule-sur-Mer.

Stationnement

Trois aires de stationnement peuvent être utilisées :

- le parking en bordure de la Corniche de l'Estérel, situé en contrebas de la RD 6098,
- le parking de Théoule qui permet depuis le centre ville en empruntant la promenade du Pradeyrol d'accéder aux plages de la pointe de l'Aiguille.

Équipements

- Promenades pédestres Au-dessus de la corniche de l’Estérel, un sentier conduit en peu de temps au belvédère. Le parc étant constitué, dans sa partie littorale, de falaises plongeant dans la mer, il est indispensable de suivre les sentiers aménagés.
- Un sentier de découverte sous-marin Accessible de la mi-juin à la mi-septembre, il longe la plage de la pointe de l'Aiguille. Des plaquettes immergeables sont disponibles auprès de l’office de tourisme de Théoule-sur-Mer.

Particularités

- Quatre plages de galets, protégées du mistral, se nichent sur la côte sauvage et jouxtent le parc. Les roches rouges déchiquetées (arche naturelle de la pointe de l'Aiguille, grotte de Gardanne) contrastent avec le bleu transparent des flots où il est possible d'observer de magnifiques prairies sous-marines de posidonies.
- Le sommet du belvédère offre un point de vue remarquable sur tout le golfe de la Napoule.